Téhéran : « En cas d’attaque américaine contre l’Iran, Israël sera visé »

Si les Etats-Unis s’attaquent à l’Iran, Israël et d’autres alliés des Américains seront pris pour cible en retour, a menacé mercredi un haut dignitaire religieux iranien, selon l’agence de presse locale Mizan, citée par les médias israéliens.

« Le prix d’une guerre avec l’Iran est très élevé pour les Etats-Unis. Ils savent très bien que s’ils nous nuisent de quelque manière qu’il soit, eux, ainsi que leur principal allié, le régime sioniste (Israël) seront attaqués en retour », a déclaré l’Ayatollah Ahmad Khatami.

« La portée de nos missiles sera étendue malgré la pression occidentale et si Israël continue de se comporter bêtement, Tel Aviv et Haïfa seront détruites », avait déjà déclaré en mai M.Khatami.

Selon les prétentions israéliennes, le Hezbollah, un des alliés de l’Iran, serait en possession d’un vaste arsenal de 100.000 à 120.000 roquettes de courte à moyenne portée, ainsi que plusieurs centaines de missiles à longue portée capables d’atteindre Tel Aviv.

M.Khatami a également rejeté la proposition de pourparlers du président américain Donald Trump après son retrait de l’accord nucléaire historique de 2015, qui a vu Washington imposer de nouvelles sanctions économiques contre la République islamique.

« Les Américains nous disent ‘vous devez accepter ce qui est dit dans les négociations’. Ce ne sont donc pas des négociations, mais une dictature. La République islamique et la nation iranienne feront face à la dictature », a-t-il expliqué.

L’Iran a dévoilé mardi son premier avion de combat à l’occasion d’une parade militaire à Téhéran, selon des images diffusées par la télévision d’Etat.

La télévision a montré le président Hassan Rohani assis dans le cockpit de l’avion baptisé « Kowsar » lors de la journée nationale de l’Industrie de la Défense.