Pour la première fois depuis un an, le chef de Daech aurait brisé le silence

Alors que le sort du chef de Daech* n’est toujours pas définitivement scellé, des médias islamistes ont diffusé un enregistrement audio dans lequel une personne qui semblerait être Abou Bakr al-Baghdadi appelle ses partisans à perpétrer de nouvelles attaques.

Le chef de Daech, Abou Bakr Al-Baghdadi, dont on ne sait pas à l’heure actuelle s’il est mort ou vivant, aurait brisé le silence en s’adressant à ses partisans dans un enregistrement audio de 55 minutes, a communiqué un organe de propagande de Daech cité par l’agence Reuters.

Les précisions du renseignement irakien sur la mort d’un fils du chef de Daech

Dans sa déclaration, la première depuis près d’un an, il aurait invité ses partisans à perpétrer de nouvelles attaques en utilisant des bombes, des couteaux ou des véhicules.L’authenticité de cet enregistrement n’a pas pu être confirmée et pour le moment il est donc impossible d’affirmer avec certitude qu’il s’agirait bien d’Abou Bakr Al-Baghdadi.

Le dernier message attribué au chef de Daech avait été diffusé en septembre 2017.

Syrie
Le frère aîné d’un des leaders de Daech aurait été tué en Syrie

La mort d’Abou Bakr Al-Baghdadi a pourtant été annoncée à maintes reprises depuis qu’il a proclamé son califat en 2014. Aujourd’hui, aucun pays du monde ne semble être précisément sûr du sort du terroriste le plus recherché au monde.Fin mai 2017, le ministère russe de la Défense avait annoncé qu’Abou Bakr al-Baghdadi avait été tué dans une frappe russe, ajoutant toutefois que son élimination était en cours de vérification.
De son côté, la coalition internationale, dirigée par les États-Unis, estimait qu’al-Baghdadi était toujours en vie, mais admettait toutefois ignorer sa localisation exacte.

*Organisation terroriste interdite en Russie