Philip Roth, le géant de la littérature américaine, est mort à l’âge de 85 ans

Auteur de plus de 30 livres, dont « Pastorale américaine » pour lequel il a reçu le prix Pulitzer en 1998, de « Portnoy et son complexe » qui l’a fait connaître en 1969, l’écrivain Philip Roth est mort mardi à l’âge de 85 ans dans un hôpital new-yorkais.

Il avait arrêté l’écriture en 2012 par manque d’énergie. Après un demi-siècle à imaginer des histoires qui l’ont rendu célèbre dans le monde entier, et deux ans après son dernier roman « Némésis », Philip Roth s’est éteint mardi soir, ont annoncé plusieurs médias américains, dont le New York Timeset le magazine New Yorker.