octobre 30, 2020

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

L’UE vote en faveur d’un système européen de transport intelligent coopératif (C-ITS)

2 min read

L’Union Européenne vient d’adopter de nouvelles règles visant à développer un système européen de transport intelligent coopératif unique

Après l’Espace Schengen qui relie les hommes, un système de transport qui relierait les voitures entre elles ? C’est le projet de système européen de transport intelligent coopératif (C-ITS) que l’UE vient d’adopter. Un système intelligent à grande échelle qui permettra aux infrastructures routières et à leurs usagers de communiquer pour rendre les routes plus sûres tout en accélérant le marché de la mobilité connectée et automatisée.

Le C-ITS pour des routes plus sûres

La Commission Européenne vient de poser les jalons d’une nouvelle réglementation capable de donner un nouveau souffle à la mobilité connectée à travers le déploiement d’un système européen de transport intelligent coopératif (C-ITS).

« Beaucoup de véhicules qui traversent l’Europe » sont déjà des « appareils connectés », comme le rapporte Computer Business Review. Avec le C-TIS, ces véhicules « pourraient facilement communiquer entre eux, ainsi qu’avec les infrastructures comme les feux de circulation et les signalisations numériques ».

A la fois connecté et coopératif, ce nouveau système de règles vise à rendre les routes plus efficaces et plus sûres, notamment pour atteindre « l’objectif zéro » de l’UE du nombre de victimes sur la route d’ici 2050.

Un système basé sur un réseau « obsolète »

La GSM Association, rassemblant plus de 800 opérateurs mobiles, a vivement critiqué le réseau sélectionné pour actionner le système C-ITS et interconnecter les véhicules européens. La GSMA accuse : « La Commission n’a délibérément fait aucun choix concernant les technologies et les innovations à utiliser. Au lieu de ça elle a préféré se cantonner à une technologie de Wi-Fi obsolète (802.11p) pour connecter les véhicules ».

Avec l’arrivée prochaine du réseau 5G, la GSMA enjoint l’UE à faire le choix du système de communication C-V2X plus adéquat avec la 5G, et qui fait ses preuves en Chine et en Amérique du Nord. Si le C-V2X n’est pas adopté au profit du réseau 802.11p, l’UE ne fera qu’« entraver le déploiement de la 5G en Europe ».

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.