LinkedIn: Le réseau social va partager vos données personnelles avec des chercheurs

Alors que l’utilisation des données personnelles par les géants du Web est un sujet sensible, LinkedIn a annoncé que des chercheurs pourraient bientôt avoir accès aux données de ses utilisateurs. Propriété de Microsoft, le réseau social aux 560 millions de membres espère devenir un acteur phare dans le domaine des études économiques et en management.

Cette démarche intervient dans le cadre du programme LinkedIn Economic Graph Research Program (EGRP), à travers lequel le réseau social a lancé un appel à projet autour de trois thématiques : l’économie, l’analyse des data, et l’intelligence artificielle.

« Les équipes sélectionnées pour participer à l’EGRP auront la possibilité de poursuivre leurs recherches avec nos experts dans ces domaines et accéder ainsi à nos données », a expliqué dans un blog Igor Perisic, vice-président de l’ingénierie de LinkedIn. « C’est une bonne opportunité pour tester ou valider leurs théories », a ajouté le responsable.

Le processus est cependant risqué. Quelques mois après le scandale Cambridge Analytica, LinkedIn annonce vouloir partager les données personnelles de ses utilisateurs. L’entreprise s’est défendue en expliquant que les données consultées seront « abrégées ou anonymisées », non téléchargeables, et ne seront accessibles que dans un « bac à sable sécurisé ».