novembre 25, 2020

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

Les forces terrestres françaises repérées en Syrie malgré le silence de Paris

2 min read

Une photo montrant un véhicule blindé français dans l’est de la Syrie sur les réseaux sociaux a confirmé des informations antérieures sur le déploiement des troupes françaises dans le pays touché par la guerre.
La photo d’un véhicule blindé français à Deir Ezzur, qui a été diffusée sur les réseaux sociaux par l’armée américaine, a spéculé sur la présence des forces terrestres françaises dans ce pays déchiré par la guerre.

L’image a été diffusée mercredi par la force opérationnelle interarmées spéciale des opérations américaines en Irak et en Syrie, avant d’être rapidement retirée, éventuellement à la demande des autorités françaises.

La photo montre un véhicule français des Aravis. L’armée française et l’armée saoudienne sont les seules forces militaires à utiliser le véhicule, alors que les Saoudiens ne sont pas connus pour être présents à Deir Ezzur.

Des véhicules similaires ont été aperçus en Syrie à de nombreuses occasions dans des territoires contrôlés par des militants soutenus par Washington, tels que Manbij.

Les militaires américains et français n’ont pas encore réagi au rapport.

Dans le même temps, l’Observatoire syrien des droits de l’homme (SOHR) basé à Londres a rapporté plus tôt que les unités d’artillerie de l’armée française opéraient dans une région de la rive orientale de l’Euphrate.

La France fait partie de la coalition dirigée par les États-Unis en Syrie et a participé activement à la campagne aérienne dans la région. Elle a notamment été impliquée dans une attaque aérienne conjointe avec les États-Unis et le Royaume-Uni en avril, à la suite d’une attaque chimique présumée contre Douma, une banlieue de Damas, alors contrôlée par des militants. Paris, cependant, n’a jamais dit avoir des troupes sur le terrain à Deir Ezzur.

Les sources syriennes ont rapporté ces derniers mois l’arrivée de plusieurs convois militaires français dans les bases dirigées par les Etats-Unis dans les régions contrôlées par les Forces démocratiques syriennes à Hasaka, Raqqa et la ville de Manbij, dans le nord-est d’Alep.

La chaîne de télévision libanaise al-Manar a rapporté plus tôt ce mois-ci qu’un convoi militaire français est arrivé à une base dirigée par la coalition dirigée par les Etats-Unis dans le village d’al-Sa’eidiyeh, à l’est de la ville de Manbij.

Il a ajouté qu’un groupe de soldats français avait également été envoyé à la base de la coalition au centre culturel du centre de Manbij.

Le premier groupe d’armées françaises est arrivé à Manbij en avril après que les troupes turques eurent menacé de lancer une opération militaire contre les Kurdes à Manbij.

Press

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.