novembre 30, 2020

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

Le deuil de l’Imam Reza béni soit-il (poème de Pierre Dortiguier)

1 min read

Je ne puis aborder cet hiver effroyable Où l’orgueilleux sultan, et son trop grand château Couvre toujours le crime à Allah si horrible D’une Syrie martyre, lui arrachant sa peau !

Aussi célèbre-t-on par la fidélité
Au glor-i-eux Reza ceux qui comme sa sœur,
Heureuse Massoumé, dont le corps abrité
A Qom toujours attire un pèlerin en pleur,
Ceux qui seront trahis par la paresse humaine,
Et confondront la mort avec le sombre abîme
Où Sheitan est tombé, alors qu’elle est divine,
Comme je l’ai compris à la grille qui ferme

Un tombeau aussi net que l’âme étouffant
Ses instincts corrupteurs inconnus à l’enfant

O deuil d’un noir immense étendu à l’espèce,
Couvre donc sa souffrance en montrant dans l’Iran
De peuples réunis et démontrant leur force,
Que l’Imam exilé y trouve le haut rang

D’un dompteur de la vie composée d’apparences,
Mais apaisant des sens nuisibles à nos espèces.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.