La Syrie devrait être équipée de S-300

La Syrie a besoin d’armes de défense aérienne à longue portée, telles que le système de missiles sol-air S-300, pour intercepter les missiles ainsi que les chasseurs agresseurs, a indiqué l’agence de presse russe Sputnik.

Citant le magazine Military Watch, Sputnik a écrit que les attaques aériennes et balistiques contre la Syrie reflètent le fait que le pays devrait renforcer sa défense aérienne. La question qui se pose maintenant est de savoir quels sont les missiles utilisés par la Syrie et d’où proviennent-ils ?

Military Watch estime que la Syrie fournira probablement l’équipement militaire pour sa défense aérienne depuis la Russie, la Corée du Nord ou la Chine.

Il se peut que la Syrie reçoive le missile sol-air KN-06 de la Corée du Nord, plus communément appelé le système de missiles « S-300 », mais il est possible que la Corée du Nord ne soit pas prête à envoyer son système avancé de missiles, par peur qu’Israël puisse évaluer ses équipements et capacités, en cas de son déploiement en Syrie.

La Syrie peut également se fournir auprès de la Chine, qui a une défense aérienne avancée, comme le système HQ-9. La Chine a déjà annoncé qu’elle était prête à exporter le système vers la Turquie, mais Ankara a décidé d’acheter le S-400 à la Russie.

Le HQ-9 semble être le meilleur système pour la défense aérienne de la Syrie, mais selon le magazine Military Watch, la Chine acceptera de le délivrer à condition que la Syrie couve les frais en entier.