La Russie change de cap face à l’Iran ?

L’ambassadeur russe en poste à Beyrouth déclare que la Russie n’avait pas de problème avec la présence iranienne en Syrie.

L’ambassadeur de Russie à Beyrouth, Alexandre Zasypkine a déclaré à la chaîne de télévision Al-Mayadeen que la Russie ne voyait aucun problème dans la présence de l’Iran en Syrie.

« Notre coopération avec l’Iran en Syrie reste durable et des échanges économiques continuent comme par le passé entre les deux pays », précise Zasypkine.

L’ambassadeur de Russie à Beyrouth, Alexandre Zasypkine©FarsNews

Il a continué :

« Nous nous battons aux côtés de l’Iran et du Hezbollah, alliés de la Syrie, contre les terroristes en Syrie. Quoique les États-Unis prétendent lutter contre le terrorisme, ils commencent à atermoyer dès que la Syrie se rapproche de la victoire finale face aux terroristes. Il est pour autant normal que les forces étrangères quittent la Syrie, dès que le gouvernement syrien arrive à restaurer sa souveraineté sur tout le territoire syrien.

«  À l’adresse de tous ceux qui jugent destructif le rôle de l’Iran dans la région, nous rétorquons que l’Iran joue au contraire un rôle tout à fait positif au Moyen-Orient », a-t-il signalé.

«Les réformes politiques en Syrie vont en même temps dans l’intérêt du gouvernement et des opposants. Dans ce même droit fil, la Russie a élaboré une « feuille de route » pour la Syrie, a fait valoir ce haut diplomate russe.