janvier 18, 2021

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

Jamais l’Humanité n’a eu autant besoin d’un Salvateur (Leader)

5 min read

Le Leader de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, tout en félicitant ce jeudi les musulmans du monde entier à l’occasion du jour anniversaire de la bienheureuse naissance de l’Imam du Temps (P), le Mahdi Promis (Que Dieu hâte sa parousie), a déclaré : « Jamais, autant qu’aujourd’hui, ne s’est fait sentir, le besoin d’un Salvateur, pour l’Humanité tout entière, que ce soit chez les élites qui le ressentent consciemment ou chez la plupart des gens (lambda) ».

Dans un discours télévisé en direct, adressé à la nation, ce jeudi matin 9 avril 2020, le Leader de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, a présenté ses meilleurs vœux à l’occasion de la fête de Mi-Chaabn du calendrier musulman qui marque l’anniversaire de la bienheureuse naissance de l’Imam du Temps, le Mahdi Promis, Salvateur de l’Humanité (que Dieu hâte sa parousie).
S’attardant dans son discours sur la culture de l’attente dans la doctrine chiite qui est une attente qui pousse vers le soutien des pauvres et la lutte contre l’injustice et l’exploitation des opprimés ainsi que le rétablissement la justice mondiale et la paix véritable sous sa direction, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « L’humanité est victime de disparité, d’injustice et d’abus des grandes puissances envers la science et la nature ; les puissances qui profitent des pouvoirs de la nature et les détournent contre l’humanité. Partout dans le monde, les hommes se sentent harassés, épuisés par cet amas de tyrannie, d’injustice et d’inégalité et demandent à ce qu’une force tierce change cette situation. Des milliards d’hommes sont inquiets et se trouvent en panique et même quand ils ont une vie de confort, ils sont loin de se sentir en paix… Dans notre monde d’aujourd’hui, l’injustice se nourrit de la science, du savoir, de ce qui aurait dû garantir à l’Homme le bonheur. Et bien la grande mission de l’Imam du Temps (P) consiste à changer cette situation, à établir cette même justice que l’homme a échoué à établir… Et ceci est une vision que partagent toutes les religions du monde… Une justice qui apparaîtra à la fin des temps ».
Evoquant plus loin dans ses propos la crise sanitaire pandémique liée au coronavirus, le Leader a souligné que « cette crise ne doit pas nous amener à négliger les complots de nos ennemis et de l’Arrogance mondiale », car l’Arrogance mondiale est « hostile au principe » même de l’Ordre de la République islamique basé sur la démocratie islamique.
Le Leader s’attarde également sur la situation des millions de personnes innocentes qui font l’objet d’oppression et d’injustice au Yémen, en Palestine et dans d’autres coins du monde.
L’Ayatollah Khamenei brossant un tableau noir sur le bilan politique des Etats-Unis aux antécédents historiques d’oppressions et d’injustice contre les nations du monde, évoque la guerre du Vietnam déclenchée par les Américains avant de se pencher sur l’intervention militaire états-unienne en Irak qui a coûté la vie à un grand nombre de personnes martyrisées dans le pays.
En ce qui concerne notre pays, il faut rappeler qu’il y a 32 ans, les avions de l’ancien régime de Saddam ont largué des bombes à substances chimiques sur nos villes et nos villages, et même la ville irakienne de Halabja (une petite ville du Kurdistan irakien) n’en est pas restée à l’abri. Ils ont massacré des milliers d’Iraniens et d’innocents, a rappelé le Leader. « À cette époque-là, toutes les grandes puissances soutenaient le régime bathiste de Saddam. Certains soi-disant pays civilisés et développés sont allés jusqu’à fournir des armes chimiques à Saddam, et à ce jour aucun d’entre eux n’a répondu de ses actes devant nous et tous se sont dérobés à leurs responsabilités dans ces crimes », dénonce l’Ayatollah Khamenei.
Le Leader de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, n’a pas manqué de saluer la nation et le gouvernement iraniens pour leur « brillante réponse » à l’épidémie de coronavirus.
Qualifiant de «preuve étrange», la crise de la pandémie de coronavirus, l’Ayatollah Khamenei s’attarde sur la lutte en Iran contre la maladie mortelle pour dire :
« La nation iranienne a brillé dans cette épreuve. Elle a brillé spectaculairement. La nation iranienne a su briller spectaculairement face à l’épreuve de coronavirus, face à cette maladie pandémique, ce choléra des temps modernes, à vrai dire, et le point culminant de cet honneur national appartient au personnel médical du pays (en première ligne face à l’épidémie)».
L’Ayatollah Seyyed Ali Khamenei a déclaré que les médecins et les infirmiers, et le secteur de la Santé en général, ont fait un travail remarquable en faisant des sacrifices extraordinaires pour protéger la vie des gens. Le leader a déclaré que la façon dont le peuple iranien a agi contre l’épidémie a exposé la gloire de la culture irano-islamique et cela en pleine tentatives malveillantes de l’effacer.
« Contrairement aux souhaits de ceux qui ont tout fait pour minimiser en vain la grande culture iranienne et islamique et pour persuader les gens à adopter le mode de vie occidental, notre nation garde avec force ses liens avec les croyances et les valeurs islamiques », s’est-il félicité.
L’Ayatollah Khamenei a noté qu’en revanche, en cette période de crise sanitaire, la culture occidentale a révélé sa nature sordide face à la pandémie.
Le Leader de la RII a évoqué les actes de certains gouvernements occidentaux d’avoir volé, les uns aux autres, des aides médicales destinées aux pays les plus touchés, dénonçant « l’un des signes de la sauvagerie de la culture occidentale ».
Or, juste une petite partie de ce qui s’est produit en Amérique ou en Europe a été retransmise à la télévision, et qui révèle pourtant le vrai visage d’un gouvernement qui n’hésite pas à confisquer des masques ou des gants de protection appartenant aux autres nations: Des scènes de bagarre pour acheter en quelques minutes toutes les marchandises dans un supermarché où certaines personnes se battaient pour avoir du papier de toilette tandis que certains autres prenaient des armes pour se rassurer de leur sécurité au moment où des personnes handicapées et âgées se voient refuser des soins émergent depuis des semaines et se trouvent non-prioritaires….
« Ce sont les épisodes survenues là-bas où certains se sont même suicidés par peur du Covid-19, ils se sont suicidés par peur de la mort ! Voilà des comportements affichés dans certains pays occidentaux, a encore déploré le Leader avant de conclure que ces gestes sont les conséquences directes et naturelles de l’idéologie (matérialiste) qui domine l’Occident.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.