janvier 19, 2021

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

Israël: le Soudan renverse la table!

3 min read
Soudan renverse la table

Le New York Times a rapporté que « l’accord de normalisation entre le Soudan et le régime sioniste est sur le point de s’effondrer un mois après sa signature » : …

 » Abdel Fattah al-Burhan, président du Conseil de souveraineté de la République du Soudan, a déclaré lundi lors d’une conversation téléphonique avec le secrétaire d’État américain Mike Pompeo que si le Congrès US ne ratifiait pas une loi plus tard ce mois-ci pour protéger le Soudan contre des poursuites judiciaires des familles des victimes des attentats du 11 septembre, le Soudan ne ferait pas avancer l’accord destiné à normaliser les relations avec le régime israélien ».

Citant une source bien informée, le New York Times a souligné que le secrétaire d’État américain avait assuré à al-Burhan que la loi d’immunité soudanaise serait adoptée dans les semaines à venir. Mais le journal a en outre souligné que le Congrès était dans une impasse sur l’adoption de cette loi, qui empêche le Soudan de verser des indemnités aux victimes du terrorisme. L’administration de Donald Trump, qui passe ses derniers jours à la Maison Blanche, prévoit d’organiser fin décembre une cérémonie officielle pour l’accord de normalisation entre le Soudan et le régime sioniste. Mais les choses se compliquent diablement!

En octobre dernier, le Soudan a annoncé la normalisation de ses relations avec le régime sioniste sous la pression américaine dans une littérature parfaitement cacophonique et au risque de provoquer l’iran d’une majorité de soudanais intiment anti-Israël et pro-Palestine.

Aًًutre évolution en ce sens, on apprend l’intention des dizaines de jeunes soudanais de porter plainte contre Ben Zayed et la société de guerre Black Sheild qui les avait retructés pour les employr à titre de mercenaires en Libye : Selon leurs avocats la plainte viserait outre Ben Zayde 10 personnalités émiraties, soudanaises et libyennes et serait présentée devant les instances internationales et soudabaises. Ce changement brusque de tendance à Khartoum intervient alors que le ministère russe de la Défense  s’apprête à signer avec la direction soudanaise un accord sur l’implantation d’une base militaire navale à Port-Soudan

Vladimir Poutine a validé le 16 novembre la proposition du gouvernement russe de signer un accord avec le Soudan sur l’installation d’un « point d’appui matériel et logistique » de la flotte militaire russe à Port-Soudan.

« C’est une occasion d’élargissement pour notre flotte. Le temps est venu de restaurer notre présence militaire sur les mers », a déclaré l’amiral en retraite Vladimir Komoedov, cité par le quotidien Izvestia.

La Russie va bénéficier d’une nouvelle base pour sa flotte à l’étranger « dans un contexte de domination des États-Unis et de l’OTAN en Atlantique, dans les océans Indien et Pacifique, dans les airs, sur l’eau et sous l’eau ». « Le Soudan est un point clé vers le détroit de Bab-el-Mandeb, la mer Rouge et le canal de Suez. Une voie cruciale de circulation des ressources énergétiques mondiales. Oui, c’est un lieu stratégique », a déclaré le sénateur Alexeï Pouchkov, cité par le quotidien Moskovski Komsomolets.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.