janvier 18, 2021

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

Insubordination, perte de confiance et faute lourde

2 min read

Une employée du quotidien Le Soleil, Fatou Ly Sall se plaint d’avoir reçu une lettre de licenciement venant de son employeur à la suite d’un éternuement.

Dans cette lettre, son directeur général, Yakham Mbaye lui reproche de ne pas aller se faire soigner et de se mettre en congé.

« Insubordination, perte de confiance et faute lourde » sont les motifs invoqués par le directeur général du quotidien Le Soleil, Yakham Mbaye, a-t-elle dit à BBC Afrique.

« Elle est arrivée à son lieu de travail en disant qu’elle a un état grippal, qu’elle tousse et éternue, ce qui a paniqué son entourage (ses collègues), qui a saisi la direction générale, que je représente. La direction générale a réagi en demandant à cette dame d’aller dans un établissement de santé indiqué. Elle a refusé de le faire », a dit M. Mbaye.

Et M. Mbaye d’ajouter : « Je lui ai adressé une mise en demeure écrite qu’elle a refusé de prendre. Elle a été licenciée pour faute lourde. »

La branche Le Soleil du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (Synpics) déclare que Mme Sall a « envoyé un certificat médical à sa hiérarchie par voie électronique ».

Mais elle s’est ensuite fait licencier « pour faute lourde », affirme la section Synpics du journal, qui « demande à la direction générale [de l’entreprise] de revenir sur cette décision et de présenter à [Mme Sall] ses excuses, suite au préjudice moral qu’elle a subi ».

Source : BBC Afrique/ afriquepanaroma

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.