octobre 27, 2020

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

INSTEX activé: l’Iran réagit

2 min read

« L’Iran salue l’INSTEX (Instrument de soutien aux transactions commerciales entre l’Iran et l’Europe), une premier pas très en retard, de la part des membres européens, pour honorer les engagements prévus dans le cadre Plan d’action global conjoint sur le nucléaire iranien (PAGC).

Scellé en mai, ce système est censé garantir à l’Iran, le bénéfice des avantages économiques que l’accord 5+1 apporte et également la sauvegarde du le PAGC, après la réimposition des sanctions illégales américaines. Nous sommes prêts pour d’autres interactions constructives dans des conditions d’égal à égal et dans le cadre d’un respect mutuel avec les États européens», a-t-il écrit dans un tweet posté jeudi soir, le 31 janvier 2019.

Dans une déclaration commune, Paris, Londres et Berlin, ont annoncé hier soir, jeudi, la création officielle de l’INSTEX (Instrument for Supporting Trade Exchange). Il s’agit d’un fonds commun de créance (SPV – Special Purpose Vehicle) destiné à faciliter le commerce légitime entre les acteurs économiques européens et l’Iran.

Le mécanisme est enregistré et localisé à Paris et la structure sera dirigée par un expert banquier allemand, Per Fischer.

La Grande-Bretagne fait également partie des actionneurs de ce consortium financier et juridique.

D’autres membres de l’Union européenne pourraient rejoindre la société.

Selon l’annonce de la société, publiée au journal officiel français, son adresse est celle du ministère français des Finances. Des représentants des ministères des Affaires étrangères allemand, français et britannique devraient surveiller les activités de la société.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.