octobre 30, 2020

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

Fateh 110, le cauchemar des terroristes

3 min read

Les missiles Fateh de la République islamique d’Iran peuvent atteindre, avec une haute précision, des cibles maritimes, aériennes et terrestres.

Les divers prototypes du missile Fateh sont le Fateh-110 (portée de 300 km) le Fateh-313 (portée de 500 km), le Fateh Mobin (portée de 500 km), Zolfaqar (portée de 700 km) et les prototypes maritimes Khalij Fars et Hormuz (portée de 300 km).

Le missile Fateh-110 est le premier acquis important de la République islamique d’Iran dans la conception et la fabrication des missiles balistiques à propulsion solide.

Des prototypes divers de ce missile ont des portées de 250 à 300 km, avec une vitesse de 1,5 km par seconde et capables de porter une ogive de 450 kg. Le missile Fateh-110 bénéficie de systèmes sophistiqués de guidage et de navigation. Avec une marge d’erreur de moins de 10 m, le Fateh-110 est d’une haute précision, une caractéristique très importante surtout dans son prototype naval Khalij Fars dans la mesure où il doit détruire des cibles maritimes mobiles.

Dans le missile Fateh-110, les erreurs ont été rectifiées. Ainsi, le Fateh-110 peut atteindre, avec précision, par rapport à ses précédentes générations, des cibles maritimes, ayant une largeur de plus de 10 m, des routes et des ponts de communication, qui disposent de solides fortifications, des hangars de chasseurs et même des cibles plus petites telles que des avions de combat, des petits bâtiments, etc. Les missiles Khalij Fars et Fateh-110 sont lancés par des lanceurs divers, dont des lanceurs mobiles. Le missile Fateh-110 est un prototype développé de Zelzal, missile non téléguidé de la RII.

Les missiles de la République islamique d’Iran sont devenus un cauchemar aussi bien pour les ennemis que pour les terroristes.

C’est justement avec ces missiles Fateh-110 que le Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a visé, ce samedi 8 septembre, un centre des terroristes anti-iraniens dans le Kurdistan irakien.

Dans un communiqué publié dimanche, le CGRI a confirmé qu’il avait tiré des missiles sur le lieu qui servait d’entraînement aux terroristes anti-iraniens à l’intérieur de la région du Kurdistan irakien.

Au cours de ces derniers mois, des groupes terroristes liés à l’arrogance mondiale ont pris des mesures hostiles à l’intérieur de la région du Kurdistan irakien contre les zones frontalières iraniennes, a indiqué le communiqué, ajoutant que plusieurs équipes terroristes ont été envoyées en Iran pour mener des actes de sabotage et porter atteinte à la sécurité dans les provinces occidentales iraniennes de l’Azerbaïdjan occidental, du Kurdistan et de Kermanshah.

Les chefs des groupes terroristes, cependant, n’ont pas tenu compte des avertissements sérieux des autorités de la région du Kurdistan irakien sur la détermination de l’Iran à détruire leurs bases et sur la nécessité de mettre fin à leurs activités agressives et terroristes, a ajouté le communiqué.

« Cette vive réaction a prouvé que le CGRI et les autres forces armées iraniennes sont déterminés à protéger les frontières du pays et son intégrité territoriale », a souligné le communiqué, concluant que les terroristes recrutés par les services d’espionnage ennemi ne pourraient jamais porter atteinte à la sécurité de l’Iran.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.