dim. Juin 7th, 2020

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

Démantèlement du monde arabe : Cherif Mballo dévoile le plan de Trump et Netanyahou

3 min read
La journée mondiale d’Al Qods, moment de solidarité et de soutien au peuple de la Palestine est célébré aujourd’hui à Dakar. En prélude à l’évènement, le secrétaire général de la campagne d’Al Qods et la Palestine, Cherif Mballo condamne avec la dernière énergie ce qu’il considère comme complicité entre les Etats-Unis et l’Israël dans le dos de la Palestine.

Chérif Mballo accuse Israël et les Etats-Unis d’un projet de destruction du monde arabe et particulièrement vis-à-vis de la Palestine. «Dites-vous que vous avez reçu ordre de vos Maîtres Donald Trump et Benyamin Netanyahou pour mener la concrétisation du sinistre logique satanique qu’on n’appelle déjà «Ordo Ab Chao» ou «chaos constructeur», qui consiste à démanteler le monde arabe, en commençant par l’Egypte et amener sa décomposition en unités géographiques séparées, une nouvelle configuration du Proche et du Moyen-Orient », a-t-il révélé, dans une note dont nous détenons copie. « La désintégration de l’Egypte, de la Syrie et de l’Irak en provinces ethniquement ou religieusement homogènes, comme au Liban, est l’objectif prioritaire d’Israël, à long terme, sur son front Est ; à court terme, l’objectif est la dissolution militaire de ces Etats. C’est un objectif qui est dès à présent malheureusement à la portée d’Israël », a-t-il souligné.

Et comme si cela ne suffisait pas, les pays arabe ont soutenu d’une manière ou d’une autre, Donald Trump dans sa forfaiture, de ‘’Deal du Siècle’’ son plan de déstabilisation  pour le Proche-Orient, déplore Chérif Mballo.

Qui ajoute : « le fameux plan de Trump, est une preuve  du complot ourdi contre le monde arabo islamique, dont les principaux points ne visent qu’au démantèlement définitif et systématique de la Palestine. » Le plan de Trump et de Netanyahou s’établit comme suit : « Que Jérusalem (Al–Qods) restera la capitale indivisible d’Israël », et que la création d’un État palestinien serait possible à condition que les Palestiniens se plient aux conditions prévues dans le plan de paix ; Ils devront notamment reconnaître Israël comme « État juif », « rejeter le terrorisme sous toutes ses formes » et renforcer leurs institutions. »

Ce plan de Donald Trump propose que cet État palestinien soit constitué « d’un seul tenant ». Les différentes parties seraient alors reliées par « des réseaux de transport modernes et efficaces » et des tunnels. La création d’une capitale palestinienne dans « Jérusalem-Est » Al-Qods que Washington reconnaîtrait les colonies comme faisant partie d’Israël et que le plan Trump octroierait à Israël la souveraineté sur la vallée du Jourdain.

Quelque 30 % de la Cisjordanie reviendrait ainsi officiellement à l’État hébreu. Les réfugiés palestiniens n’auront pas droit au retour en Israël, dit-il reprenant  le Premier ministre israélien. « Les réfugiés palestiniens auront le choix entre vivre dans le futur État palestinien, s’intégrer dans les pays où ils résident actuellement, ou s’installer dans un pays tiers ». Mais, la Palestine appartient-elle aux Américains ?

Anna Thiaw (Stagaire) Rewmi

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.