avril 16, 2021

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

Certification de l’élection de Biden aux USA : le Congrès évacué après l’irruption de militants pro-Trump

3 min read
La séance de certification de l’élection de Joe Biden à la Maison Blanche, qui se tient ce mercredi à Washington, a été suspendue en urgence après l’irruption au Capitole de manifestants pro-Trump. Sur place, la situation est très confuse. Des militaires de la Garde nationale de l’Etat de Virginie se dirigent vers Washington, pour tenter de rétablir l’ordre dans la capitale fédérale en proie à une situation insurrectionnelle.

Des milliers de manifestants favorables au président Donald Trump ont envahi la colline du Capitole à Washington, plongeant dans la confusion la session du Congrès qui devait confirmer mercredi la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle du 3 novembre.

La police a ordonné l’évacuation de plusieurs bâtiments du Congrès américain ce mercredi, alors que les partisans de Donald Trump manifestaient contre la certification de la victoire de Joe Biden devant le Capitole, dans une ambiance très tendue selon les images d’une journaliste de l’AFP sur place.

A 22 heures (heure française), des militaires de la Garde nationale de l’Etat de Virginie se dirigeaient  vers Washington, pour tenter de rétablir l’ordre dans la capitale fédérale. Ce déploiement de renforts armés a été annoncé par la Maison Blanche ainsi que par Ralph Northam, le gouverneur démocrate de la Virginie, Etat qui jouxte la capitale fédérale. Le vice-président, Mike Pence, a appelé à l’arrêt « immédiat » des violences.

Dans une allocution, Joe Biden a appelé Donald Trump à exiger face aux caméras « la fin du siège » du Capitole. Le président élu a dénoncé une « agression sans précédent » contre la démocratie.

Dans une vidéo publiée sur Twitter, Donald Trump a appelé ses partisans à « rentrer chez eux ». « Cette élection nous a été volée mais nous devons respecter la loi, l’ordre et les forces de l’ordre. Je sais ce que vous ressentez mais je vous demande de rentrer chez vous pacifiquement », a déclaré le président sortant, quelques secondes après que Joe Biden lui a demandé de s’exprimer.

 

Les policiers dégainent leurs armes

Ce mercredi, plusieurs militants sont parvenus à entrer dans l’enceinte du Congrès, provoquant l’interruption en catastrophe de la séance devant entériner la victoire du démocrate Joe Biden.

Du gaz lacrymogène a été utilisé par les policiers et les élus ont reçu pour consigne d’enfiler leurs masques à gaz. Des agents ont même dégainé leurs armes dans la Chambre des représentants du Congrès, face aux manifestants qui tentaient de pénétrer dans l’Hémicycle, a rapporté un élu.

La situation a dégénéré peu après la fin d’un discours de Donald Trump. Le milliardaire républicain avait alors appelé ses partisans à aller protester contre la certification par les élus du Congrès de la victoire de son opposant.

« Nous n’abandonnerons jamais. Nous ne concéderons jamais [la défaite] », a lancé Trump, à deux semaines de la prise de fonction du démocrate Joe Biden. « Nous avons remporté cette élection, et nous l’avons remportée largement », a-t-il encore martelé, contre toute évidence et en dépit de l’absence de preuves accréditant l’hypothèse de fraudes électorales.

Réagissant ensuite, sur Twitter, au coup de force de ses partisans, le président sortant les a appelés à « rester calmes » et à ne pas céder à la « violence ».

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.