janvier 19, 2021

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

AOUN ESPÈRE LA FORMATION D’UN GOUVERNEMENT LA SEMAINE PROCHAINE ET PRÉSENTE SES CONDOLÉANCES À SES HOMOLOGUES IRANIEN ET IRAKIEN

3 min read

ANI – Le président de la République, Michel Aoun, a exprimé son espoir que « la formation du nouveau gouvernement renforce l’atmosphère positive, notamment avec les pays souhaitant aider le Liban, » en espérant que « le nouveau gouvernement voit le jour la semaine prochaine afin de renforcer la confiance extérieure et intérieure, » soulignant que « les travaux sont en cours pour qu’elle soit composée d’experts. »

Le discours du président a été prononcé dans le cadre d’une rencontre avec une délégation de l’association maronite de la diaspora dans le palais présidentiel de Baabda, en présence du député Nehmat Frem.

M. Aoun a félicité l’association maronite pour les activités qu’elle organise afin de réaliser ses objectifs. Il a ensuite abordé le sujet des situations économique et financière difficiles que le pays traverse, notant que cette situation est le résultat de plusieurs mauvaises pratiques ces dernières années.

Le président de la république a assuré l’importance de la transition d’une économie dépendante à une économie productive afin d’aboutir à l’équilibre dans la balance des payements, après l’augmentation significative des importations d’environ 12 milliards de dollars, obligeant les banques à prendre des mesures visant à éviter les défaillances et à maintenir l’argent des déposants.

M. Aoun a souligné que « le plan économique « McKinsey » constitue un scénario réaliste pour développer les secteurs productifs au Liban, assurer par les opportunités de travail et réduire les importations. »

Le président de la République a également reçu une délégation du secteur des jeunes du « Courant Patriotique Libre » (CPL) qui lui a présenté ses vœux à l’occasion des fêtes. Les discussions ont ensuite tourné autour des développements actuels sur les scènes locale et régionale ainsi que des situations économique et financière difficiles. M. Aoun a assuré à la délégation que des efforts sont en cours afin de sortir de la crise actuelle à travers plusieurs mesures dont la formation d’un nouveau gouvernement « pour gérer la situation et répondre aux aspirations des Libanais, notamment celles qui appellent à des réformes que nous avons déjà commencées mais qui ont été interrompues par la démission du gouvernement, » soulignant que la priorité reste de réaliser ces réformes en coopération avec toutes les personnes concernées.

Il a également annoncé que la campagne contre la corruption est toujours en cours mais qu’elle va « s’accélérer dans les prochains jours. »

Il a enfin souligné l’importance du rôle de la diaspora libanaise dans le soutien du Liban dans les pays où elle réside.

Le président de la République, Michel Aoun, a envoyé une missive à son homologue iranien, Hassan Rohani, au cours de laquelle il condamne le « crime d’assassinat » du général Qassem Soleimani, et lui présente ses condoléances.

Il a également envoyé une missive de condoléances au président irakien, Borham Saleh, pour le meurtre du vice-président de « Hachd al-Chaabi ».

Dans un autre contexte, le président a reçu des télégrammes de vœux à l’occasion des fêtes de plusieurs rois et présidents arabes et étrangers.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.