sam. Sep 26th, 2020

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

53 soldats saoudiens ont été abattus et 23 autres blessés

3 min read

53 soldats saoudiens ont été abattus et 23 autres blessés par les tirs des forces yéménites (armée + Ansarullah), a révélé la chaine yéménite AlMasirah, citant les médias officiels et privés.

Les militaires saoudiens ont été tués sur les fronts de Jizane, Najrane et Asir. L’agence nationale saoudienne a reconnu la mort de 22 soldats seulement, alors d’autres médias saoudiens ont évoqué un chiffre supérieur. Depuis le début de la guerre saoudo-US contre le Yémen, le régime saoudien impose un black out total sur ses pertes subies à la frontière avec le Yémen.

Opérations sur la côte ouest et au-delà des frontières

Sur le terrain, les forces yéménites ont mené une vaste opération militaire dans les régions stratégiques du front de la côte ouest, tuant des dizaines de saoudiens et de leurs mercenaires. Lors de cette opération, elles ont réussi à reprendre les régions se trouvant dans le nord d’al-Doureihmi.

Les missiles téléguidés des forces de l’armée et d’Ansarullah ont ciblé le siège des militaires saoudiens à al-Sadis.

Les unités de l’artillerie de l’armée yéménite ont régulièrement pilonné la base militaire saoudienne, contraignant les agresseurs à se retirer de la région, tandis qu’ils tentaient d’avancer dans la région. Ces affrontements ont également infligé de lourds dégâts aux forces d’occupation.

Un combattant d’Ansarullah a expliqué que les forces yéménites avaient empêché le progrès des mercenaires saoudiens et des takfiristes vers al-Sadis.

Par ailleurs, les combattants de l’armée et d’Ansarullah ont tiré un missile Badr-1 sur une base militaire saoudienne et visé en même temps le lieu de rassemblement des militaires saoudiens dans le passage frontière d’Alab et ont fait subir de lourds dégâts matériels et mortels à l’armée saoudienne.

De même, les missiles yéménites se sont abattus sur les positions de l’armée saoudienne et de ses mercenaires à Jabal MBC, à Jabal al-Doud et à Jabal al-Gheïss dans la province de Jizane.

Au nord d’al-Doureihmi, les mercenaires émiratis ont subi une cuisante défaite suite à une attaque d’envergure des forces conjointes yéménites contre les régions stratégiques à al-Tahita sur la côte occidentale du Yémen.

Une source proche de l’armée yéménite a annoncé que lors de l’attaque des forces de l’armée et d’Ansarullah dans la région d’al-Jah, des dizaines de forces d’occupation ont été abattues et blessées. Sept véhicules militaires de l’armée saoudienne ont par ailleurs été détruits lors de cette opération qui s’est soldée par la libération de la zone d’al-Samsara et les bases militaires à ses alentours sur la côte ouest.

Des sources sur le terrain ont confirmé que des unités militaires composées de salafistes et des éléments d’al-Qaïda sous l’égide des Émirats arabes unis avaient tenté de pénétrer à Wadi al-Aghoum et d’avancer vers al-Doureihmi. Mais ils étaient tombés dans le piège des forces yéménites et leurs véhicules ont lourdement été endommagés et plusieurs forces émiraties, dont deux hauts commandants, ont été tués.

AlMasirah + PressTV

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.