mar. Juil 14th, 2020

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

Un religieux saoudien estime que c’est Isaak qui a été exposé au Sacrifice et non Ismaïl

1 min read

Un imam de mosquée saoudien a déclaré que le fils du prophète d’Ibrahim qui avait été exposé au sacrifice est Isaak et non pas Ismaïl, adoptant la version talmudique de ce fait historique religieux.

Saleh al-Maghamsi

Ce religieux est Saleh al-Maghamsi, qui est l’Imam de la mosquée Kiba’, l’une de mosquées que les pèlerins doivent nécessairement emprunter avant d’entamer le devoir du hajj. Le pèlerinage tourne autour de l’épopée d’Ibrahim, de son épouse Hajar et de son fils ainé Ismaïl, et de l’histoire du Sacrifice, qui est couronné par la fête de l’Aïd al-Adha.

Maghasmi a tenu ces propos dans une interview avec le journal saoudien Okaz, assurant avoir passé 16 années d’études avant d’annoncer sa conclusion. Celle-ci contredit sans détour la version de toutes les écoles islamiques, sans exception, voire même celle du Wahhabisme, le religion d’Etat en Arabie.

A noter que le saint Coran ne fait pas de distinction entre les deux fils de messager de Dieu Ibrahim. Tous les deux étant des prophètes reconnus.

Mais l’annonce faite par ce religieux intervient dans un contexte où l’institution religieuse wahhabite semble vouloir donner au pouvoir saoudien tous les alibis religieux nécessaires pour normaliser avec l’ennemi sioniste.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.