jeu. Mai 28th, 2020

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

Règles et Préceptes sur l’hygiène et la propreté en Islam, efficaces pour vaincre le Coronavirus

10 min read

‘’ Dieu ne veut pas vous imposer quelque gêne, mais Il veut  vous purifier et parfaire sur vous  Son bienfait. Peut-être serez-vous reconnaissants’’. Sourate 5. Verset 6.

 

A l’entame, je voudrais tout d’abord, féliciter le très dévoué et courageux Personnel soignant , ces Soldats de la santé qui sont en première ligne de défense, pour combattre sans relâche et barrer la route à la Pandémie du Coronavirus au Sénégal, et toutes les Forces Vives du pays qui déploient d’énormes efforts, en vue d’apporter leurs contributions de quelque nature que ce soit, pour sauver des vies et assurer le bonheur et le bien-être chez les Patients atteints du Coronavirus. GACCEE NGAALAAMA LEEN. Ils font honneur au genre humain. On leur doit respect et fidélité. Nous leur souhaitons plein succès dans toutes leurs entreprises médicales et sanitaires pour vaincre cette dangereuse pandémie invisible à l’œil nu, sournoise et nocive, le Coronavirus ou (Covid-19). Cette pandémie survenue, en des circonstances très difficiles et décisives ou l’humanité dans son ensemble est prise de peur, d’angoisse et de panique. A mon humble avis, ceci est un rappel à l’ordre, un avertissement et une alerte qui doit nous pousser à revoir nos mentalités, nos comportements, dont la résultante doit être le changement de nos habitudes en conséquence, et à nous ressourcer davantage, à partir de nos ressorts et référents religieux, philosophiques ou morales. Cette Pandémie doit nous mener, en fin de compte, vers une très profonde et sérieuse introspection, accompagnée d’une  réflexion et d’une réminiscence, afin de retrouver les bonnes réponses déjà oubliées ou négligées que nous avions eu suite aux questionnements de toujours, d’ordre existentiel,  métaphysique ou philosophique que nous nous sommes constamment posés, à savoir: D’où venons-nous ? Qui sommes-nous en tant qu’humain doué de bon sens ? Quelle est notre mission primordiale sur cette terre ? Quel est notre devenir ? Quel crédit doit-on accorder aux croyances ? Quelle place doivent-elles occuper dans notre existence…?

 

Et d’ailleurs, pour  mener à bien cette réflexion et cette  réminiscence, Dieu  par Sa Magnanimité, nous envoya des Prophètes et des Elus (Bénédictions sur Eux), qui, par leurs actions, menèrent les plus grandes révolutions de l’histoire dans le domaine spirituel et social, qui ont laissé jusqu’à présent, des marques indélébiles sur l’humain aussi bien sur le plan moral que matériel, objectif que subjectif. Ces actions ont impacté toute l’existence des hommes,  vouée à l’éducation et à l’instruction. Les Prophètes (Bénédictions sur Eux) accomplirent cette œuvre au moyen des normes constituées  de règles et de  préceptes  qui leur  parvinrent par l’intermédiaire de la RÉVÉLATION. 

 

 En effet, à travers toute une série de règles, la Religion Islamique a déterminé clairement les conditions de mise en pratique de l’hygiène du corps.  L’Islam a appelé les Musulmans à soigner leur apparence et à garder leur corps propre, car la propreté est le principe le plus important de l’hygiène.  Et c’est pourquoi,  elle occupe une place considérable dans la doctrine sacrée de l’Islam. Or nulle religion ne s’est autant intéressée à la propreté que l’Islam. Le Noble Prophète Mohamed (pslf) a dit dans un hadith : ‘’ Soigne ton apparence, car Dieu Est Beau et aime la beauté et Aime que Son serviteur profite des bienfaits qu’Il lui a accordé’’. Le Saint Coran a toujours  appelé les Musulmans à garder leur corps dans un bon état de santé. Comme il est évident que l’homme entretient une forte relation avec son environnement, qu’il doit accorder la plus grande attention pour son amélioration, l’Islam exhorte, par tous les moyens, les gens à la propreté de l’esprit, du corps, des habits, des aliments, des maisons, des espaces privés et publics, etc., à l’utilisation de l’eau potable pour les ablutions et le bain rituel ou le lavage majeur.

 

Ce que nous constatons aujourd’hui, c’est que tout le monde est désemparé à cause de cette Pandémie  du Coronavirus qui  accélère sa cadence partout dans le monde endeuillant toute la planète. Personne  n’aurait imaginé qu’en 2020 il y aurait une  Pandémie de ce type qui surgirait, et, d’une manière ou d’une autre, exigerait de toute l’humanité le respect de certaines règles ou mesures d’hygiène et de propreté déjà édictées par l’Islam, depuis longtemps déjà, il y a 14 siècles. Qui pouvait imaginer que le non-respect à ses exigences pouvait constituer un grave danger pour la survie même de l’espèce humaine ?

Les pratiques courantes que ce maléfique virus fait observer sont une série de gestes pas du tout compliquées pour réduire le risque de contamination et éviter de graves problèmes dont l’issue pourrait être fatale, à savoir :

 

            ⁃          Bien  se laver  les mains régulièrement avec du savon et de l’eau ;

            ⁃          Tousser sur son coude ;

            ⁃          Eviter autant que faire se peut de toucher le visage, les yeux, le nez et la bouche avec des mains sales

            ⁃          Nettoyer son chapelet, son téléphone portable, les objets que l’on manipule souvent ;

            ⁃          Veiller sur la propriété des nattes et des tapis…

            ⁃          Utiliser au besoin un gèle Hydro-alcoolique ;

            ⁃          Observer le confinement considéré comme la méthode la plus efficace pour casser la chaîne de transmission du virus ;

            ⁃          Recourir au télétravail partout où cela est possible ;

            ⁃          Acheter les denrées de première nécessité dans le respect strict de la distanciation, etc. 

 

Le confinement avait été recommandé, par le Prophète Mohamed (pslf), il y a 1400 ans. Quand une épidémie survenait comme aujourd’hui dans une contré, il était alors recommandé de prier chez soi pour éviter les rassemblements des fidèles. A cela s’ajoutaient e port de gants, de masques, l’observation de la distance sociale, le dépistage, etc.

 

Un certain nombre de Hadiths du Noble Prophète Mohamed (pslf) attribuent à Satan tout ce qui est dégoûtant ou qui cause des maladies, propage des microbes et des virus et le décrivent comme étant à l’origine de la pauvreté et de la misère.

 

Le  Prophète Mohamed (pslf) accordait une telle importance à la propreté qu’elle est considérée comme un acte de Foi. Le Noble Prophète (psl) a dit : “ La propreté fait partie de la Foi’’.

 

L’Islam accorde une telle importance à la propreté que celle-ci est considérée comme l’un des objectifs de la foi.

Recommandant la propreté et la pureté, le Saint Coran dit:

 »Allah aime ceux qui implorent toujours Son pardon et Il aime ceux qui se purifient ». (Sourate al-Baqarah, 2: verset :222)

 

L’islam a, à cet égard, de vastes enseignements relatifs à tous les aspects de la vie de l’homme et qui touchent à tous les besoins humains qu’ils soient matériels ou spirituels, individuels ou collectifs, culturels ou économiques, etc.  Ces enseignements concernent la propreté et l’hygiène qui font partie de la Foi, la santé physique et mentale, etc. Nous citerons quelques hadiths en ce sens, le Noble Prophète Mohamed (pslf) a dit :’’ 

 

 

“Le nettoyage de la maison bannit la misère’’ ; ‘’ Tenez propres et bien nettoyés l’intérieur et la façade de votre maison’’ ; ‘’Chaque personne qui choisit un vêtement doit le garder propre’’ ; “ Si je ne craignais de les incommoder, j’ordonnerai aux Musulmans de brosser leurs dents avant chaque prière’’ ; “Ne laisse pas pousser de longues moustaches, car le diable peut y trouver refuse’’ ; ’’Vous devez ou bien prendre grand soin de vos cheveux ou bien les couper’’. (Tirés de Biharal Anwaar).

 

 

Il y a également d’autres hadiths qui font état de l’interdiction d’uriner et d’aller à la selle au bord d’une rivière, en face d’une mosquée, dans les rues et sur les routes , dans le cimetière , sous les arbres fruitiers, en position debout, en se mettant face à la Kaaba, sur un sol dur, dans les antres d’animaux, en public devant une maison ou une voie publique, etc. 

 

Il y a également des recommandations islamiques relatives à la santé, à l’hygiène et à l’alimentation, ainsi qu’à la propreté de l’air et de l’environnement. En voici quelques exemples :

 

‘’ Lavez vos mains et votre bouche avant et après chaque repas’’;  “Ne mangez pas la nourriture pendant qu’elle est encore trop chaude’’ ; “Observez la régularité concernant la nourriture’’ ; “N’avalez pas l’eau d’un seul trait. Buvez-la lentement’’ ; “Prenez de petit morceaux de nourriture et mâchez-les bien’’ ; “Ne mangez pas sans avoir d’appétit, et cessez de manger un peu avant que l’estomac ne soit plein’’ ;‘ “Allez tôt au lit et levez-vous tôt’’ ; “Maintenez votre tête hors de la couverture pendant que vous dormez” ; “Faites une promenade le matin” ; “Choisissez un environnement ouvert sur un vaste espace pour y vivre’’.

 

Il existe également des instructions religieuses relatives aux choses propres ou malpropres à consommer. Ci-après certaines qui sont malpropres. L’urine et l’excrément de l’homme et de tous les animaux dont la viande est légalement non mangeable et dont le sang est jaillissant lorsqu’on coupe une de leurs artères ; le sperme, le cadavre et le sang de l’homme et de tout animal au sang jaillissant ; sans tenir compte du fait que sa viande soit légalement mangeable ou non. Le chien et le porc ; leurs poils et tous les liquides qu’ils sécrètent sont aussi malpropres. Le vin et toutes les autres boissons alcooliques qui fermentent spontanément. Il est interdit de rendre malpropre un feuillet ou un objet sur lesquels figurent le nom d’ALLAH ou un verset coranique. Si elle devient malpropre, il faut la purifier immédiatement par l’eau.

 

Les habits d’une personne accomplissant la prière doivent être  propres, légaux, ne contenant aucune partie de cadavre dans leur texture, ne contenant aucune partie d’un animal légalement non mangeable, non tissés de soie pure, ne contenant pas de filaments d’or (les deux dernières conditions s’appliquent uniquement aux  hommes, lesquels ne doivent pas se parer avec des ornements en or). Une personne ayant une blessure, un furoncle ou un ulcère suppurant peut faire la prière avec son corps ou son vêtement taché de sang, et ce jusqu’à ce que la blessure, le furoncle ou l’ulcère guérisse, car il est gênant dans de telles circonstances pour la plupart des gens de laver la blessure ou de changer de vêtement. Si le corps ou les vêtements deviennent malpropres, ils peuvent recouvrer leur propreté de plusieurs façons. La meilleure façon est de les nettoyer avec l’eau.  Ainsi tout Musulman doit laver et nettoyer les parties extérieures de son corps plusieurs fois par jour et maintenir propres son visage, ses mains, sa tête et ses pieds. Lorsqu’on se trouve, à la suite d’un acte sexuel ou d’une éjaculation, dans un état d’impureté légale, il est obligatoire de prendre un bain rituel avant d’accomplir la prière ou tout autre acte de dévotion exigeant une pureté légale. Dans un tel cas, tout le corps, y compris les parties couvertes de cheveux, doit être lavé complètement.

Avant de prendre le bain, on doit enlever toutes les sortes de saleté ainsi que toute chose pouvant empêcher l’eau d’atteindre la peau. L’eau du bain doit être propre, et autant que possible limpide. En réalité un bain rituel parfait nettoie tout le corps

Selon toujours  les règles et préceptes islamiques d’hygiène et de propreté, il est strictement interdit à une personne en état d’impureté rituelle majeure ainsi qu’à une femme en période de règles, de faire ce qui suit : de  toucher un texte coranique ou le nom de Dieu, celui du  Prophète Mohamed (pslf) et des Imams Immaculés (as)avec n’importe quelle partie de leur corps. Mais, également de séjourner dans une mosquée ou d’y entrer, réciter une sourate du Saint Coran dont la récitation exige une prosternation (sajda), ce sont les sourates : la sourate 32 ‘’sajda’’ (la prosternation), la sourate 41 (Fusillât) les versets détaillées, sourate 53 ‘’An Najm’’(l’étoile), sourate 94 ‘’Asharh’’ (l’ouverture).

 

 De la même façon, l’âme humaine a besoin elle aussi d’une propreté convenable pour son développement harmonieux. Les agents de la propreté sont la Connaissance et la Foi qui constituent les qualités nécessaires pour la solidité et la bonne santé de l’âme.

 

Pour garder intacte la dignité chaque musulman doit observer les règles et préceptes religieux suivants : laver, envelopper d’un linceul et inhumer tout musulman mort, après avoir récité les prières prescrites pour le mort. Si un musulman accomplit ce devoir, les autres Musulmans sont déchargés de cette responsabilité. Un cadavre doit être lavé trois fois. Une première fois avec de l’eau mélangée au ‘’Sidr ‘’ (sideem en wolof) lotus en français, puis avec de l’eau mélangée au camphre, et enfin avec de l’eau pure.

 

 Si aucune eau pure et légale n’est disponible, ou si le fait de se laver avec de l’eau peut être nuisible ou si le temps dont on dispose est trop court  pour accomplir à temps toute la prière ou une partie d’elle au cas où l’on devrait faire soit les ablutions soit un bain rituel, on peut alors remplacer ceux-ci par le lavage,  tayyamum (Tiim). Le tayyamum doit être accompli sur une terre sableuse propre. Autant que possible, le sable devrait être destiné à cet effet. A défaut d’un tel sable, on peut utiliser un bloc de terre ou de pierre, dans le même ordre d’idée le Saint Coran a dit : “Dieu fait descendre sur vous de l’eau du ciel pour vous purifier’’ Sourate 8. Verset 11.

 

 

 

 

 

 

 »FAGARU NGEUN FADJOU et RESTER CHEZ SOI PEUT SAUVER BEAUCOUP DE VIES. »

 

Cheikh Chérif MBALLO

Président du Conseil Supérieur

des Chiites Ahloul Beyt (as) du Sénégal

Email: mballosherif@yahoo.fr

 

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.