Réflexion sur la situation des Musulmans et le Croissant lunaire Cheikh Chérif Mball

Réflexion sur la situation des Musulmans et le Croissant lunaire
Cheikh Chérif Mbal


Loin de vouloir circonscrire ce débat de lune à un débat géopolitique ou géostratégique qui s n’interesserait que Pro et Anti Iraniens ou Saoudiens. Ce débat n’est un débat en Perse et Arabe qui ne sont là que pour leurs propres intérêts purement nationaux qui ne sont pas forcément islamiques.

Ce débat est purement doctrinal entre écoles juridiques musulmanes récurent et ce, depuis des siècles malheureusement.

Parmi les 31 pays a majorité musulmane répertoriés , il n’y a
que 10 pays musulmans qui ont fêté la Korité , le mardi 04 juin avec l’Arabie Saoudite et les 21 pays restants, l’ont fêté, le mercredi 5 juin sur un total de 31.Malheureusement.

Alors que chacun se base sur sa propre lecture de la Charia ( partisans de (Oufouqi de la même zone géographique et partisans de Qoutri de la même contrée géographique) ou sur l’Astronaumie pure pour déterminer la date de la Korité.

Ce qui n’est pas du tout juste pour les adeptes d’une Religion si organisée et structurée qu’est l’Islam.

Dans le passé , il n’y a jamais eu de contradiction entre Science et Croyance. Les Savants musulmans ont apporté leur concours à la Civilisation humaine sans jamais se heurter à des obstacles « idéologiques » . Ainsi il étaient précurseurs dans beaucoup de domaines scientifiques, telles que l’algèbre الجابر , la Chimie الکبمیاء , dont Djaber IBN Hayan était reconnu dans le monde entier comme le Père de la célèbre Alchimie arabe, bien avant les Cavendish en 1766, Ramsay et Cleve en 1895 Priestley et Scheele en 1774.

Les 19 . éléments de la Chimie découverts jusqu’à présent l’ont été par lui ( hydrogène, hélium, oxygène, carbone, silicium M, Magnésium…). Il n’est pas juste comme on nous l’apprend dans les livres de Chimie , que LAVOISIER est le Fondateur de cette science, car aucune science n’est apparue subitement. Si les importantes découvertes et les laboratoires des musulmans n’avaient pas existé mille ans auparavant, LAVOISIER n’aurait jamais pu faire un seul pas en avant.
Djaber avait déclaré que: » Tous les éléments se rapportent à un seul élément qui est celui de l’électricité et du feu, qui se trouve être caché dans la plus petite particule de la matière ».
Il n’est pas juste
Nous Musulmans, nous étions parmi les premiers promoteurs de la méthode scientifique expérimentales , mais aussi l’un des premiers physiciens théoriciens à utiliser les Mathématiques , fondateurs dans les domaines de l’optique physiologique et de l’optique géométrique ( AlHazen oxu Al Hacen) بن بن الهیثم
de l’Algorithmique qui vient du nom d’un grand Mathématicien musulman du 9eme siècle (الخوارزمي)qu’on retrouve aujourd’hui
dans de nombreuses applications telles que le traitement d’images, le traitement de texte, la Bio-informatique etc. La montre est créé par les Musulmans.

La raison en était que la religion musulmane a toujours encouragé la Oummah de sortir de l’ignorance pour savourer le plaisir d’apprendre.
Ceci dit, la diversité des champs et des écoles devrait être signe de maturité et de richesse. Et malgré ce passé glorieux, il y a des forces endogènes tapis dans l’ombre, sous le couvert de l’Islam animées par un seul objectif démoniaque qui est de détruire l’Islam par l’Islam et d’attarder son processus de développement Religieux, scientifique, culturel et social des Musulmans.

Donc, loin de s’opposer l’une à l’autre école originellement islamique.

Comme l’a si bien souligné M. Le Président- Serviteur, ce cadre a comme objectif entre autres de mener des échanges apaisés entre ses composantes, mais, il doit pas refuser ni éviter non plus qu’il y ai des fois des discussions et des débats doctrinaux ou doctrinaires bien dosés entre Scientifiques et Intellectuels de tendances différentes pour apporter des solutions adaptées aux aquations et aux exigences qui interpellent au delà du Sénégal, le monde dans le temps et à l’espace, musulman, parce qu’il regorge en son sein les sommités intellectuelles compétentes en la matière. C’est des la contradiction que jaillisse la Vérité.

Le message de l’Islam qui fait naître de grands Savants jurisconsultes ou Philosophes ou Scientifiques , n’a pas changé. Il est de notre devoir de briser les carcans artificiels de toutes sortes dressés de toute pièce, pour rendre les textes religieux plus conforment aux contextes.

Nous musulmans d’aujourd’hui, possédons des instruments de science beaucoup plus abondants que nos devanciers. Il suffit de connaissances avérées et un courage intellectuel pour créer ce déclic , ce réveil, cette réforme pour aboutir a une véritable RENAISSANCE.
C’est pas encore la fin de l’histoire. l’Islam continue à s’adresser à l’être humain, au plus profond de sa conscience. Cette conscience qui, dans la recherche du bonheur , fera toujours la différence entre le bien et le mal , le Vrai et le Faux.
Cheikh Cherif Mballo
Dewenaty Fekké Dewen. Amiine.