sam. Juil 11th, 2020

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

Pédérastie et lesbianisme (Mariage gay –entre personnes de même sexe-)

3 min read
Mariage gay –entre personnes de même sexe-)

Mariage gay –entre personnes de même sexe-)

Les désirs et les instincts font partie des tendances naturelles dont Allah a doté les créatures que sont les humains, les djinns, les animaux, les volailles, les poissons, les insectes etc… A chaque espèce, Allah a inspiré des moyens, des procédés et des repères de nature à mener vers des pratiques propres à satisfaire ses désirs. Pour les humains, il autorise ces pratiques dans le cadre de contraintes et des règles contenues dans les Commandements célestes. Quiconque d’entre eux s’écarte du naturel et satisfait ses désirs avec perversion se voit compter parmi les transgresseurs qui méritent les châtiments ici-bas et dans l’au-delà.

La pédérastie est le rapport sexuel pratiqué par deux hommes, du fait de leurs désirs de satisfaire leurs instincts en allant dans ce sens. Le lesbianisme est un rapport sexuel pratiqué par deux femmes mues par les désirs de satisfaire leurs instincts. Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit d’un comportement immonde et blâmable jadis adopté par certaines sociétés, comportement de nos jours terriblement répandu dans la plupart des pays, malgré tout ce qu’on prétend comme développement civilisationnel et suprématie de la science. Cependant, nous estimons qu’appliquer la science sans la coordonner avec la morale contribue négativement à la diffusion de fléaux de toutes sortes.

En effet, la télévision, l’internet, le cinémas, les films affichent la nudité et le vice, la pratique sexuelle en public et sous des formes les plus horribles, outre le fait de minimiser l’intérêt accord à l’éducation, la régression de la croyance en Dieu, la tentative de se défaire des lois religieuses, l’effacement de la notion de honte dub dictionnaire des rapports humains, tout ceci contribue à enflammer les instincts, qu’il s’agisse des jeunes, des adultes ou des enfants.

La pratique sexuelle s’effectue chez les humains sous un orme plus abject que lorsqu’elle concerne les animaux. En effet, aucun animal ne couple avec un autre de même sexe, de par son instinct. L’âne, par exemple, ne saute qu’une ânesse et nos un âne comme lui, de la même maniéré que la poule n’étroits pas avec une autre poule, mais plutôt se rapproche du Coq. Cette règle est mise chez toutes les créatures d’Allah: animaux, volailles, poissons, insectes… S’agissent de l’homme, il est le seul à dévier de la norme naturelle, et à troubler la pureté des instincts en inventant des moyens pour le moins vicieux, au point qu’en son monde les valeurs morales n’existent plus.

Il est vrai, qu’a l’heure actuelle certaines sociétés ont donné naissance à un système de moral toute nouvelle, radicalement étrangère aux valeurs traditionnelles, une morale qu’elles ont substituée à ce qui prévalait dans les enseignements religieux ainsi qu’aux principes et aux valeurs que l’humanité a progressivement connus à travers sa longue histoire. De ce fait les normes ont changé en même temps que les Verus se sont transformées en vices.

Ce était considéré comme vice devaient une vertu, une chose banale que ni la loi ni les coutumes n’interdisent. Disons plutôt que les coutumes et les lois actuelles, au diapason des courants, légalisent la déviance et la perversion. Ainsi, ceux qui sont enclins au vice et à la perversion peuvent faire face à la société sous un habit immaculé et la couverture de la loi.

 

Cheikh Abdel Monem El Zein

Perversions et défiances d’ordre conceptuel et comportemental

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.