L’Irak et l’Iran renoncent au dollar dans leurs échanges bilatéraux

L’Iran et l’Irak ont convenu d’éliminer le dollar américain de leurs transactions commerciales bilatérales, selon l’agence iranienne Mehr News.

Bagdad et Téhéran sont tombés d’accord pour renoncer au dollar dans les opérations commerciales entre les deux pays, a annoncé l’agence Mehr News en se référant au président de la Chambre de commerce irano-irakienne Yahya Ale-Eshagh.

«Le dollar américain a été retiré de la liste des monnaies utilisées par l’Iran et l’Irak dans leurs transactions commerciales. Le rial iranien, l’euro et le dinar irakien seront désormais utilisés dans les transactions financières», a déclaré samedi dernier Yahya Ale-Eshagh, cité par Mehr News.

Recep Tayyip Erdogan
Erdogan veut mettre fin à l’hégémonie du dollar dans le monde
«La résolution du problème du système bancaire doit être une priorité pour l’Iran et l’Irak, les deux pays opérant pour au moins 8 milliards de dollars de transactions», a-t-il souligné.Il a ajouté qu’un système d’échangesde marchandises contre des produits de base serait prévu dans certains cas.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan avait précédemment déclaré qu’il était nécessaire de mettre un terme à l’emprise du dollar sur le commerce international.