« Les missiles yéménites sont dangereux »

Israël reconnaît que les missiles yéménites, dotés d’une haute précision et d’une technologie sophistiquée, sont très dangereux.

Le Centre d’études stratégiques israélien Begin-Sadat, effectuant des recherches sur les missiles dont disposent les Yéménites, a affirmé qu’avec une technologie sophistique et une haute précision pour atteindre les cibles, ces missiles représentaient un grand danger. Le Centre a prétendu que les Houthis se sont procurés ces missiles à l’Iran et à la Corée du Nord.

Le Centre Begin-Sadat en déduit ainsi que l’industrie militaire israélienne pouvait avoir une part importante sur le marché de l’armement de l’Arabie saoudite pour lui fournir des armes et équipements militaires, nécessaires pour contrer ses défis sécuritaires.

Les menaces que représentent les missiles balistiques d’Ansarallah renforcent la volonté de Riyad d’acheter le système de défense aérienne israélien.

Le rapport préparé par le Centre d’études stratégiques Begin-Sadat a révélé que l’Arabie saoudite a exprimé, cette année, sa volonté de s’équiper des systèmes de défense israéliens notamment le système de défense anti-missile Dôme de fer et le système de protection active de blindés Trophy. Ce serait une nouvelle phase dans les relations Riyad/Tel-Aviv, selon le Centre, relations qui avaient, déjà, connu en 2015 une grande évolution.

Le Centre d’études stratégiques israélien estime que l’Arabie saoudite cherche, en fait, à promouvoir ses relations avec le régime israélien pour renforcer sa puissance de « dissuasion » face à l’Iran, dont le rôle ne cesse de s’accroître dans la région.