dim. Juin 7th, 2020

L'Etoile Filante

Informer et Éduquer

Le bienfait du café dans la lutte contre le diabète révélé

1 min read

Des chercheurs de l'Université de Zurich, de l'Université de Bâle et de l'Institut universitaire de technologie ont mis au point un régulateur synthétique d'activité, réagissant à la caféine et régulant le gène responsable de la synthèse de l'insuline, relate la revue Nature Communication. Médecine © SPUTNIK . MICHAIL KIREJEW Élaboration en Russie d’un traitement du cancer destiné à remplacer la chimiothérapie Les nouveaux régulateurs sont déjà affublés du nom de C-STAR (caffeine-stimulated advanced regulators, régulateurs avancés stimulés par la caféine). Les C-STAR ont déjà été testé avec succès sur des souris de laboratoire, ont indiqué les scientifiques. Ainsi, les rongeurs consommant de la caféine avaient de faibles taux de glucose et des taux élevés d'insuline dans leur sang tout au long de l'expérience. D'après les chercheurs, la caféine constitue le moyen le plus efficace de réguler l'activité des C-STAR, sa consommation dépendant directement de la quantité de café ingurgitée. En outre, la caféine n'aurait pas d'effets néfastes, soulignent les scientifiques.

Une équipe de chercheurs suisses et français ont réussi à créer des cellules capables de produire de l’insuline en réponse à un taux élevé de caféine dans le sang, ce qui pourrait permettre selon eux de révolutionner le traitement du diabète.

Des chercheurs de l’Université de Zurich, de l’Université de Bâle et de l’Institut universitaire de technologie ont mis au point un régulateur synthétique d’activité, réagissant à la caféine et régulant le gène responsable de la synthèse de l’insuline, relate la revue Nature Communication.

Les nouveaux régulateurs sont déjà affublés du nom de C-STAR (caffeine-stimulated advanced regulators, régulateurs avancés stimulés par la caféine).

Les C-STAR ont déjà été testé avec succès sur des souris de laboratoire, ont indiqué les scientifiques. Ainsi, les rongeurs consommant de la caféineavaient de faibles taux de glucose et des taux élevés d’insuline dans leur sang tout au long de l’expérience.

D’après les chercheurs, la caféine constitue le moyen le plus efficace de réguler l’activité des C-STAR, sa consommation dépendant directement de la quantité de café ingurgitée. En outre, la caféine n’aurait pas d’effets néfastes, soulignent les scientifiques.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.