L’«astuce» de Donald Trump pour éviter de payer des droits de douane élevés

Suite à l’augmentation des droits de douane par Washington sur les marchandises chinoises, Donald Trump a dévoilé sur son Twitter une «méthode simple» pour que les hommes d’affaires évitent de payer trop de taxes.

Donald Trump, sur son Twitter, a nommé une «méthode simple» pour éviter une augmentation des droits de douane sur les marchandises exportées vers les États-Unis.

«Une méthode très simple afin d’éviter les droits de douane? Fabriquez ou produisez vos produits dans les bons vieux États-Unis. Cela est très simple!»

Auparavant, l’administration américaine avait officiellement porté de 10% à 25% les droits de douane sur 200 milliards de dollars d’exportations chinoises vers les États-Unis. Parmi les importations concernées figurent des produits chimiques, des matériaux de construction, du mobilier et de l’électronique grand public.

Vendredi 10 mai, quelques minutes après l’entrée en vigueur aux États-Unis des nouveaux droits de douane sur certains produits chinois, Pékin a indiqué qu’il allait prendre des mesures.

Toutefois, malgré l’aggravation des relations entre Pékin et Washington à la suite de l’introduction de nouveaux droits de douane américains sur les marchandises chinoises, le vice-Premier ministre chinois Liu He était venu participer au 11e round des négociations commerciales dans la capitale américaine, déclarant que les taxes douanières ne constituaient pas une résolution du problème.

De son côté, Donald Trump avait écrit sur son Twitter être content de comment se sont passées les dernières négociations avec la Chine qu’il a qualifiées de «claires et constructives» et n’a pas exclu la possibilité de la levée des droits de douane.

«Au cours des deux derniers jours, les États-Unis et la Chine ont mené des conversations claires et constructives sur l’état des relations commerciales entre les deux pays. La relation entre le Président Xi et moi-même reste très forte, et les discussions se poursuivront dans l’avenir. Entre-temps, les États-Unis ont imposé des droits de douane à la Chine, qui peuvent ou non être annulés en fonction de ce qui adviendra du respect des négociations futures!»