Identification de la souche virale de l’épidémie EBOLA et déploiement de vaccin en RDC

Une nouvelle arme expérimentale fait son apparition pour lutter contre le virus Ebola dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo. Lundi, l’Organisation mondiale de la Santé, avec des partenaires locaux et internationaux, a commencé à administrer les vaccins contre Ebola dans la région, où au moins 49 cas suspects ont été signalés depuis début avril et au moins 26 personnes seraient mortes.

 

Plus de 7 500 doses du rVSV-ZEBOV – qui ne sont toujours pas homologuées – sont maintenant disponibles dans le pays et 8 000 doses supplémentaires seront bientôt disponibles, selon l’OMS. Les agents de santé de la ville portuaire animée de Mbandaka et du village reculé de Bikoro ont déjà commencé à recevoir leurs vaccins rapporte NPR.

C’est la première utilisation généralisée du vaccin depuis les tests de 2015 à une période ou l’épidémie refluaient en Afrique de l’Ouest. Cette épidémie a tué plus de 11 300 personnes entre mars 2014 et juin 2016.