Ex-ambassadeur britannique : Où sont les ambassadeurs et les responsables arabes pour dénoncer la défense du ministre bahreïni pour « Israël »?

L’ancien ambassadeur britannique à Bahreïn, Peter Ford, qui a démissionné de son poste de conseiller au sein de la famille royale bahreini a avoué à la chaine satellitaire libanaise alMayadeen,  « être déçu par les propos du ministre bahreïni des Affaires étrangères  qui ont défendu   Israël » ajoutant qu’il ne peut pas comprendre le timing de cette attitude en faveur d’ Israël , un timing suspicieux qui coincide  avec le transfert de l’ambassade américaine à alQods » a rapporté la chaine satellitaire libanaise alMayadeen.

Avant de s’interroger : » Où sont les ambassadeurs et les responsables arabes de la défense du ministre des affaires étrangères du Bahreïn  pour Israël ? Je comprends les demandes internes à Bahreïn exigeant le limogeage du ministre des Affaires étrangères après ses récentes déclarations ».

En outre, il a vu que « la répression et les abus à Bahreïn ont atteint un seuil   inimaginable. La position du Bahreïn envers Israël découle de la détérioration de la situation interne  suite aux violations des droits de l’Homme, d’ailleurs  le discours bahreïni concernant ses craintes  envers l’Iran n’est qu’un prétexte pour échapper aux défis internes ».

M.Ford a indiqué que « les Européens défendent la position d’Israël et le Bahreïn a a adopté leur position. Or, la position britannique est assez ambivalente , ainsi Londres hausse le ton contre  la Syrie, par contre elle  ignore ce qui se passe à Bahreïn ».

Et de poursuivre :  » cette position du Bahreïn est  la dernière étape dans sa voie décadente, s’éloignant de plus en plus  du soutien  traditionnel  envers les droits palestiniens et arabes. L’échange de feu a  été déclenché  par Israël et non par l’Iran, et ce, dans une tentative de provoquer la réaction de l’Iran , aprés  la décision du président américain Donald Trump de mettre fin à l’accord nucléaire iranien ».

Et de conclure :  » le soutien du Bahreïn pour Israël est fondé sur un mensonge. En effet, Israël n’a  été agressé ni par l’Iran ni par la Syrie ni par n’importe qui,  avant ses attaques qui ont été planifiées à l’avance sans aucun doute.Son bute éatit de provoquer la Syrie et l’Iran après la décision de Trump de retirer les États-Unis de l’accord nucléaire ».

Source: Médias