Critique de Zarif au communiqué de l’UE sur l’accord nucléaire

Téhéran- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a critiqué dans un tweet le communiqué de l’Union européenne sur le Pla, global d’action conjoint (PGAC- accord nucléaire).

« La déclaration d’aujourd’hui de l’UE est la raison pour laquelle le PGAC est dans ce genre de situation: les États-Unis ont harcelé l’Europe – et le reste du monde – pendant un an et l’UE n’a pu qu’exprimer son « regret » », a souligné M. Zarif sur son compte Twitter.

« Au lieu de demander à l’Iran de respecter unilatéralement un accord multilatéral, l’UE devrait respecter ses obligations, notamment la normalisation des liens économiques », a-t-il insisté.

Mercredi, le président iranien, Hassan Rohani, a donné 60 jours à l’UE et au G4+1 (signataires de l’accord nucléaire iranien, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Chine et la Russie) pour tenir leurs engagements dans le cadre du PGAC.