il y a des gens parmi les musulmans et l’Ummah islamique, qui sont des gens rétrogrades, étroits d’esprit et malveillants, et considèrent la commémoration des personnalités marquantes et éclairées du début de l’islam comme un acte polythéiste et blasphématoire. C’est vraiment une catastrophe. Ce sont des gens dont les ancêtres ont détruit les mausolées des Saints Imams (AS) au cimetière de Baqi [à Médine]. Si les musulmans dans le monde de l’Islam, du sous-continent indien à l’Afrique, ne s’étaient pas soulevés contre eux, ils auraient aussi détruit la tombe du Saint Prophète (SAWA).

Leurs idées sont fausses, leurs esprits sont maléfiques et leurs intentions sont malveillantes pour qu’ils puissent ainsi manquer de respect aux personnalités marquantes et considérer cela comme une obligation religieuse. Quand ils ont détruit le cimetière de Baqi, le monde de l’Islam les a condamnés. Comme je l’ai dit, les musulmans de l’est du sous-continent indien à l’ouest du monde de l’Islam se sont mobilisés contre eux.

Ils ont fait ces actes odieux prétextant que le respect de ces personnes était une forme d’adoration. Se rendre sur la tombe d’une personne dans un environnement spirituel et demander à Allah le Très-Haut, de lui accorder à elle et à nous, sa miséricorde est un acte polythéiste ? Être au service des services de renseignement anglais et américains, et nuire aux musulmans est du polythéisme.

Ces gens ne considèrent pas la soumission, l’inclination et la prosternation devant les pouvoirs taghutis actuels comme un acte polythéiste mais considèrent le respect des personnalités éminentes comme un acte polythéiste. C’est une catastrophe. Le mouvement maléfique et blasphématoire [mouvement des takfiristes] qui est apparu dans le monde de l’Islam grâce aux aides financières des ennemis qui malheureusement ont de l’argent et des ressources, est une catastrophe pour le monde de l’Islam.